vous avez été formidables

11209359 1063310690350604 602678653941988028 n

Posteby: les Authentiques Mouloudéens

Sunday : 14/06/2015

 

CONTRIBUTION SUPPORTERS DU MOULOUDIA D’ALGER, MERCI
 Par: Abdelkader Kribi

11257888 10155668503315099 8350320429390657996 n


Tout au long de la phase retour, vous avez été formidables, votre comportement a été exemplaire. Vous ne devez rien ,absolument rien, à personne. Le Mouloudia ne s’achète pas, ne se vend pas. Vous êtes une force de propositions. Vous n’avez pas cessé de suivre partout votre club que vous chérissez tant. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, vous avez été présents ! RAISSI devra prendre en considération l’organisation pour l’élection d’un comité de supporters fort à l’échelle nationale, et en dehors du territoire. De par sa grande popularité, le MCA de BABA HAMOUD( AOUF) ne peut laisser indifférent. Ce club prestigieux est victime de son passé glorieux. RAISSI devrait être fier.
Par un sursaut d’orgueil, ce dernier a pris les commandes au moment où le club allait droit vers la relégation. Sans mesurer les conséquences dramatiques, soucieux du souvenir du club, il n’a cessé de mener un combat que beaucoup de fossoyeurs(Haffarines) ont souhaité le voir échouer.
Certains rêveurs pourraient prétendre défendre les intérêts supérieurs du MCA, mais jusque là nous n’avons vu que de l’acharnement sur lui voire même de la réjouissance à l’idée de voir y régner le désordre et la division dans les rangs. Le mal est en NOUS. OUI, je le dis et le redit, le mal est en nous. La grande famille mouloudéenne est divisée, au grand bonheur des « sans noms »,ceux pour qui l’intérêt supérieur du club passe au second plan de leurs intérêts sordides et mesquins. Quel malheur ! Les pionniers du MCA doivent dans ces moments douloureux du fond de leurs tombes s’y retourner. Avec passion, courage et dévouement, nos pionniers, le Mouloudia, ils l’ont bâti. De ce club populaire, ils en ont fait un symbole et un monument inébranlable, avec un passé glorieux ,un standing dans le concert des grandes nations du foot ball africain. N’ayant plus peur des mots, plus de 100 milliards de centimes ont été stupidement gaspillés. Pour quels résultats ? Catastrophiques !!! Devrions-nous nous contenter d’avoir sauvé le club de la relégation ? La réponse est NON. Les résultats obtenus durant la phase retour prouvent que nous avons les moyens financiers pour jouer les premiers rôles. Des erreurs ont été commises durant l’intersaison au niveau du recrutement, mais surtout la libération abusive de 16 joueurs, fait unique dans les annales du foot ball professionnel. Je ne peux rendre pour seul responsable Boualem CHAREF. La question que je pose :Où était-il le PDG de la SSPA/DOYEN ? Cette décision de renvoyer 16 joueurs, elle a été prise par qui ? C’est grave ce qui s’est passé cet été 2014. Nous savons et il n’est un secret pour dire que le club est entouré par des « Racketteurs »,certains à la vocation de recruteurs patentés n’ayant aucune expérience dans le domaine technique. Je le dis en connaissance de cause. Arrêtons de nous considérer débiles .
Il y a de gros intérêts chaque saison que dieu fait et ça ne date pas d’aujourd’hui.RAISSI n’est pas dupe. Supporters du MCA, mon soutien moral au jeune RAISSI durant la phase retour ne répondait nullement à un quelconque intérêt matériel, mais uniquement au seul souci d’aider le club à éviter la relégation. Voilà pourquoi j’ai voulu apporter ma contribution aussi modeste soit-elle. Ma présence au stade Omar HAMMADI n’était que symbolique.
Aussi, mon apport et mon soutien auprès de VOUS par le biais du FaceBook sur le site Mouloudia.org m’a été d’un apport considérable tout le long de la phase retour. J’ai prié pour le MCA ,j’ai prié pour VOUS et j’ai prié pour le jeune RAISSI de réussir dans sa mission, une mission des plus périlleuses. Je garde en MOI les plus douloureux moments de la relégation de 2002. Je ne pourrai oublier de ma vie les deux drames survenus l’un à Relizane et l’autre plus dramatique encore(un de nos jeunes supporters lâchement assassiné poignardé).
Mon souhait aujourd’hui est que dans un élan de solidarité comme VOUS seuls saviez le faire, rendre hommage à leurs familles qui pleurent encore leurs enfants arrachés à la fleur de l’âge. C’est ça la grandeur du Mouloudia Club Algérois. Ce n’est donc pas sans raison si ce club prestigieux a vu le jour la veille de la célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif de l’an 1921. Le rappel du passé glorieux du MCA, le rôle joué par nos anciens dirigeants de l’époque coloniale face au colonisateur cet usurpateur des identités des peuples opprimés, lorsque toutes les réunions des militants de la cause nationale se tenaient à l’intérieur du cercle légendaire, celui de la place de CHARTRES n’est pas le fruit d’une nostalgie qui se perd. Les congrès de l’UGEMA, celui des congrès des Scouts Musulmans, les manifestations du 1 er Mai 1945 d’où l’évacuation des blessés de la rue d’ISLY vers ce cercle légendaire.
Rappeler ces quelques hauts faits d’un club qui a contribué pleinement au raffirmement du sentiment national est loin d’être fortuit, encore moins une vue de l’esprit, car le Mouloudia Club Algérois n’est pas un club ordinaire ; il est et demeure à l’image de la Casbah qui l’a vu naitre et grandir le fer de lance civilisation el et culturel d’une société qui a brillé et brille encore malgré les vicissitudes des temps modernes ! Par son raffinement, son savoir faire et son savoir-vivre. Si le raffinement, la sportivité et la respectabilité devaient revoir le jour sur les cendres de l’adhésion irresponsable de quelques pseudo dirigeants auto proclamés et de quelques pseudo supporters en mal de repères qui ternissent malheureusement l’image d’un club sur le point d’étre « CENTENAIRE »,il est des enfants véritables de la famille Mouloudéenne qui seraient les premiers à y souscrire et à refuser que les choses restent en l’état. Alors, ceux qui tentent dans d’ultimes soubresauts de perpétuer le mythe de la loi du plus fort, à eux nous disons, tout comme l’ivraie du Bougrain,vous serez extirpés un jour ou l’autre. Alors, vous devriez rentrer chez vous, sans gloire.
Vous resterez pour toujours devant le portillon de l’histoire. Sachez que le glorieux pionniers resteront à jamais, quelque soient les âges, l’identité réelle du Mouloudia Club Algérois. Quant à moi, je vous embrasse bien fort et vous dis MERCI, où que vous soyez, de m’avoir écouté à travers cette page FaceBook(Mouloudia.org).


11257888 10155668503315099 8350320429390657996 n